Le salon des Solutions
environnementales du Grand Ouest

Les Actualités

Une nouvelle fonderie d’aluminium bas carbone va voir le jour en Vendée

15/09/2023

Une nouvelle fonderie d’aluminium bas carbone va voir le jour en Vendée

Crédit : Coralium

Une nouvelle fonderie bas-carbone devrait être mise en service à l’automne 2024 en Vendée. Cette usine, dont la production devrait atteindre 40 000 tonnes d’aluminium recyclé par an, s’inscrit dans le plan France 2030 et participera à un meilleur suivi des émissions de CO2 du secteur de la construction.

Ce lundi 5 septembre débutait officiellement la construction de la fonderie bas carbone Coralium à Sainte-Hermine, en Vendée. Cette usine de 9600 m2 aura la particularité d’intégrer, en plus de la fonderie, un process de tri en amont, permettant de limiter les émissions de CO2 liées aux transports. De plus, les process mis en place bénéficieront des innovations les plus récentes pour assurer une traçabilité et un suivi précis de l’empreinte carbone de l’aluminium produit dans l’usine.

A terme, ce sont près de 40 000 tonnes de billettes d’aluminium bas carbone qui sortiront chaque année de la fonderie. Enfin, le choix de la Vendée résulte de l’implantation massive de leaders de la menuiserie alu, de façades ou vérandas sur la façade ouest du pays.

Des aides de l’État grâce au plan France 2030

Le projet Coralium, d’un montant total de 42 millions d’euros, a bénéficié d’importantes aides de l’État dans le cadre du plan France 2030 qui vise à accélérer le développement de secteurs clés de l’économie par l’innovation. Le projet a reçu 5,4 millions d’euros de subventions et 3,6 millions d’euros de prêt. 

Afin d’assurer une première coulée d’aluminium dès début 2025, les familles Liebot et Corre ont pu compter sur la réactivité des services de l’État, et en particulier de la DRÉAL pour obtenir les autorisations nécessaires au démarrage des travaux.

Annonce Publicitaire