Le salon des Solutions
environnementales du Grand Est

Les Produits

Deux nouveaux Renault Master à hydrogène

18/11/2021

Deux nouveaux Renault Master à hydrogène

Hyvia, filiale de Renault dédiée aux véhicules à hydrogène, a dévoilé deux nouveaux utilitaires le 16 novembre 2021.  © Hyvia

Hyvia, filiale de Renault, poursuit le déploiement de sa gamme de véhicules à hydrogène avec deux nouveaux utilitaires. Ces Renault Master seront destinés aux collectivités et entreprises à partir de 2022.

Jamais un sans trois. La filiale de Renault dédiée aux véhicules à hydrogène, Hyvia, a présenté deux nouveaux modèles d’utilitaires : un minibus et un véhicule de transport de matériel. La marque dispose ainsi de trois véhicules dans son petit catalogue avec le précédent modèle d’utilitaire dévoilé en octobre 2021. Créée en juin 2021, Hyvia est une co-entreprise entre Renault et l’américain Plug Power.

Décollage des ventes prévu en 2023

Ces deux utilitaires seront disponibles en 2022. D’ici là, il faudra encore du temps avant que les véhicules à hydrogène ne déferlent dans l’hexagone. « Nous ne dépasserons pas le millier d’unités en 2022, la production ne commençant qu’en milieu d’année », explique à L’Usine Nouvelle David Holderbach, PDG de Hyvia. Adressés uniquement aux entreprises, les Master à hydrogène pourront être testés par les clients pour une durée de 3 à 12 mois. « Au terme de ces tests, la production devrait décoller au cours de l’année 2023 avec des commandes plus fortes pour constituer les flottes », ajoute David Holderbach.

Les stations de recharge de PlugPower seront destinées uniquement à la clientèle d’Hyvia. Pas de stations publiques donc le long des autoroutes. Hyvia mentionne « beaucoup de clients » intéressés par cette solution hydrogène sans donner de chiffre précis. Sont cités néanmoins La Poste ou DHL. Le constructeur rappelle qu’il ambitionne d’atteindre 30 % des parts de marché du véhicule utilitaire en Europe. Bien que le parc de station de recharge soit encore très peu développé en France, le dirigeant de Hyvia est optimiste quant au développement de la motorisation à hydrogène. « Cette énergie est destinée aux usages intensifs. Lorsque vous faites plus de 100 kilomètres par jour, l’hydrogène s’impose. »

Production 100 % made in France

La production du minibus (Renault Master City Bus H2-TECH) et de l’utilitaire de transport de matériel (Renault Master Van H2-Tech) est localisée dans quatre usines françaises. Les moteurs électriques seront produits à l'usine de Cléon (Seine-Maritime) tandis que l’assemblage des piles à combustible et des stations de recharge à hydrogène sera réalisé à l'usine de Flins (Meurthe-et-Moselle). La filiale de Renault PVI sera chargée de l’intégration électrique et hydrogène sur son site de Gretz-Armainvilliers (Seine-et-Marne). Enfin les deux nouveaux Masters sortiront comme les précédents modèles de l’usine de Batilly (Meurthe-et-Moselle).

Les deux véhicules embarquent une pile à combustible de 30 kW et offrent une autonome de 300 kilomètres pour le minibus et de 250 kilomètres pour le deuxième modèle. Les véhicules pourront être rechargés en seulement 5 minutes.

        

  

Tous les crédits photos : Hyvia

www.usinenouvelle.com

Annonce Publicitaire