Le salon des Solutions
environnementales du Grand Ouest

Les Actualités

Actualités - Détails

29/10/2019

Les énergéticiens sont engagés dans une TRANSITION ÉNERGÉTIQUE 2.0

Un QG digital pour Engie et sa transition énergétique.

Le 14 octobre 2019, Engie a présenté son QG digital à la presse. Un pôle dédié à la recherche et au développement des nouvelles technologies pour la transition énergétique. Et le gazier n’est pas le seul énergéticien à adopter une stratégie 2.0 pour s’adapter aux nouveaux enjeux du marché de l’énergie. Le 18 octobre 2019, Total a par exemple confirmé l’ouverture de sa Digital Factory en 2020. Cette tendance de fond confirme la dimension connectée du monde de l’énergie.

Après le reportage de Stratégie consacré au LiveHub d’EDF, Engie ouvre les portes de son QG digital parisien à la presse. Dans Industrie & Technologies, le groupe d’Isabelle Kocher met ainsi à l’honneur 200 data scientists, développeurs et designers. Concrètement, la branche Engie Digital doit permettre au groupe de développer des innovations numériques qui serviront d’outils de pilotage à la transition énergétique. L’entreprise cherche donc à se doter de son “usine à logiciel“. Pour cela, plusieurs domaines de recherche son privilégiés, comme la maintenance préventive, le traitement du big data, la création d’applications mobiles, et bien sûr les villes intelligentes. Comme l’explique le journaliste, Alexandre Couto, la transition énergétique entre dans une nouvelle dimension avec une start-up comme Sidarel. D’après la responsable communication de la jeune pousse, Sylvie Carré Le Paih, “en représentant la ville en trois dimensions, les pouvoirs publics peuvent rapidement évaluer l’impact de certaines décisions pour les citoyens“.

Pour résumer, l’ambition d’Yves Le Gelard, le chief digital officer d’Engie, est “de développer le logiciel qui va changer le monde de l’énergie“. Toutefois, il indique : “il y a cinq ans les sociétés du digital commençaient par le logiciel et la donnée était secondaire. Aujourd’hui, elle devient le premier centre d’intérêt“. En effet, pour la directrice générale d’Engie, le digital est désormais au cœur des métiers de l’énergie : “Dans un monde de l’énergie en pleine révolution, le digital est un composant essentiel de nos offres, un facteur clé de compétitivité et un levier puissant de transformation de nos modes de fonctionnement. Nous faisons donc le choix d’investir pour développer en propre des compétences digitales de pointe, en mobilisant des partenaires d’excellence au travers de plateformes de compétences.” Parallèlement, Engie accompagne ces projets avec un investissement de 1,5 milliard d’euros sur les trois prochaines années, pour développer les nouveaux business et le digital.

Source : www.lenergeek.com

Annonce Publicitaire

Partenaires